Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vive la pêche !

 

Voir les commentaires

Un nouvel ami.

Au Styrassic Park, il y a eu le T-Rex "vivant" qui faisait peur.

Ensuite, on a rencontré des bestioles moins bruyantes et moins remuantes.

Plus ou moins grandes, elles restaient néanmoins impressionnantes.

Puis on a croisé une espèce de tortue qui avait l'air sympathique.

Aussitôt, Elizabeth a sympatisée ; rapidement rejointe par son grand-frère.

 

elizabeth_dinosaure_01.jpg

 

elizabeth_dinosaure_03.jpg

 

elizabeth_dinosaure_04.jpg

 

elizabeth_dinosaure_02.jpg

 

enfants_dinosaure_01.jpg

 

enfants_dinosaure_02.jpg

 

On a eu de la chance, ils ne proposaient pas de bébé dinosaures à l'adoption dans le magasin de souvenir.

Voir les commentaires

Promenons-nous !

arthur_promenade_nb_01.jpg

Portrait en plongée, cadrage à l'arrache,

je cherche surtout à le capter au naturel.

 

arthur_promenade_nb_04.jpgEvidemment, il se rend compte rapidement

qu'il est dans mon viseur..

Il pose... gentiment.

 

arthur_promenade_nb_03.jpgEt il craque..

c'est plus fort que lui, devant un objectif,

il faut qu'il fasse le clown.

 

arthur_promenade_nb_02.jpgMais quel beau clown !!


elizabeth_promenade_nb.jpg

Ici, le seul portrait que je suis parvenue à faire de la Pitchoune.

Quelle énergie dans ces tous petit 85 cm !!

Voir les commentaires

Styrassic park.

Le weekend dernier, nous avions décidé de faire une sortie spéciale "enfant". C'est à dire que nous avons choisi notre sortie en fonction de leurs goûts à eux... Or, Arthur avait déniché, plusieurs mois auparavent, un prospectus concernant un parc de loisirs sur le thème des dinosaures et il était parvenu à nous arracher la promesse de l'y emmener.

C'est donc dans l'objectif de faire un petit bond dans le temps que nous avons préparé nos affaires. Un détour dans un magasin de puériculture pour acheter un nouveau chapeau à Elizabeth (elle avait perdu le précédent dans une grande surface) et nous avons demandé à Tomtom de nous amener jusqu'àu Styrassic Park !

 

La visite a beaucoup intéressé les enfants.

Ils ont eu un peu peur du tyranosaure "vivant", mais dans l'ensemble ils ont aimé découvrir les Elephants... euh mammouth et ses camarades de jeu.

 

Aujourd'hui, nous vous proposons de visiter une partie du parc via les quelques clichés que nous y avons réalisés.

 

http://fredetsev.eu/galeriesLR/styrassicpark/content/images/large/IMG_6456.jpg

Cliquez sur l'image pour voir la galerie.

 

Nous avons également réalisé quelques photos des enfants lors de leur visite.

Je vous mettrai ces photos dans une galerie distincte, prochainement.

Voir les commentaires

Elizabeth - portrait façon "romantique".

elizabeth_romantique_02-copie-1.jpg

Voir les commentaires

Panneaux de travaux autoroutiers.

Qui dit route ou autoroute dit également travaux d'entretien.

Et, en Autriche, qui dit travaux autoroutier, dit : panneaux compatissants.

 

Car oui, lorsque les autrichiens font des travaux sur leur autoroute et que cela implique de longues zones de ralentissement, ils déposent des panneaux rigolos pour annoncer aux conducteurs le nombre de kilomètres qui restent à parcourir avant la fin des travaux.

 

En voici la preuve, en photo :

 

panneau_travaux_02.jpg

 

ou encore ceci :

 

smiley_travaux_01.jpg

 

smiley_travaux_02.jpg

 

smiley_travaux_03.jpg

Voir les commentaires

Bled.

Il est des lieux qui changent sans cesse de main en fonction des guerres, des conditions économiques ou encore pour des raisons politiques. Et d'autres qui connaissent, dans ce domaine, une stabilité étonnante. C'est le cas de Bled, en Slovénie qui, du 10 avril 1004 jusqu'au début du XIXe siècle a été placé sous la responsabilité des évêques de Brixen.
Le XXe siècle a été toutefois nettement plus mouvementé puisque la région après avoir longtemps fait partie de l'empire Austro-hongrois, a été placé sous la tutelle du Royaume de Yougoslavie (1918). Elle a ensuite subit les différents soubressauts politiques que connut l'Europe des l'est au cours de la seconde moitié du XXe siècle jusqu'à devenir une région de la république indépendante de Slovénie en 1991.

La ville qui compte un peu plus de 8200 habitants est localisé dans la partie orientale des Alpes juliennes. Elle se situe non loin du parc national du Triglav ainsi que de nombreuses grottes et cascades. Installée à proximité de l'axe routier qui relie Klagenfurt (Autriche) et Ljubljana (capitale slovène), la ville est l'un des principaux sites touristiques slovènes. La chateau de Blejski grad qui surplombe le lac de Bled et l'unique île du pays n'y sont certainement pas étrangers.

 

 


 

 

Nous nous y sommes rendus le 23 avril 2011.

Et nous avons pu constater deux choses : la première, c'est que les guides touristiques qui affirment que le lieu est très touristique ne mentent pas. Il a fallu que nous fassions le tour complet du lac (ou presque) avant de trouver une place de parking enfin disponible. La seconde, c'est que ça valait effectivement le détour.

 

Le lac n'est certes pas le plus grand que nous ayons pu admirer. L'île qui trône dans ses eaux n'est certes pas la plus impressionnante. Toutefois, il faut reconnaitre que les lieux ont quelque chose de très attrayant et on comprend aisément pourquoi ils attirent autant de touristes.

 

Evidemment, la beauté et la sérénité du lac et de son île, ne se révèlent véritablement que lorsque l'on est sur place. Cependant, je vous propose d'y gouter via les quelques photos que j'ai réalisé là bas.

 

bled_chateau_01.jpg

bled_iledulac_02.jpg

 

bled_chateau_02.jpg

 

bled_iledulac_01.jpg

 

Je vous mets également le panoramique que Fred a réalisé.

 

bled02pano_fred.jpg

Voir les commentaires

Mon cadeau de fête des mamans - et autres créations.

J'ai reçu ce matin un cadeau à l'occasion de la fête des mamans.

Je n'ai pas résisté à l'envie de vous le montrer aussitôt.

 

ichbinich_main_arthur.jpg

 

Ce cadeau en terre cuite était accompagné d'un poème en allemand que je me suis efforcé de traduire :

Au sujet des enfants.

 

Et une femme qui porte un bébé dans son sein

demamda au prophète : Parle-nous des enfants.
Et il dit :
Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de la nostalgie de soi-même.
Ils viennent à travers nous, mais non de nous.
Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas encore.
Vous pouvez leur donner votre amour, mais pas vos pensées car ils ont leurs propres pensées.
vous pouvez leur donner une maison à leur corps mais pas à leurs âmes
car leurs âmes habitent la maison de demain que vous ne pouvez pas visiter, pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux, mais n'essayez pas d'en faire vos semblables.
Pour que la vie n'aille pas à reculons, ni ne s'attarde avec hier
vous êtes les arcs desquels vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.
L'archer pointe la flèche vers l'infini et il tend la corde de toute sa puissance

pour que ses flèches puissent voler vite et loin.
Puisse votre arc tendre vers la joie.
car comme Il aime la flèche qui vole, Il aime aussi un arc fort.

 

Texte original :

 

Von den Kindern

Und eine Frau, die einen säugling an der Brust hielt,

sagte zum Propheten : Sprich uns von den Kindern.
Und er sagte :
Eure Kinder sind nicht eure Kinder.
Sie sind die Söhne und Töchter der Sehnsucht nach sich selber.
Sie kommen durch euch, aber nicht von euch;
Und obwohl sie mit euch sind, gehören sie euch doch nicth.
Ihr dürft ihnen eure Liebe geben, aber nicht eure Gedanken;
Denn sie haben ihre eigenen Gedanken.
Ihr dürft ihren Körpern ein Haus geben, aber nicht ihren Seeten.
Denn ihre Seelen wohnen im Haus von morgen das ihr nicht besuchen könnt,

nicht einmal in euren Träumen.
Ihr dürft euch bemühen, wie sie zu sein, aber versucht nicht, sie euch ähnlich zu machen.
Denn das Leben läuft nicht rückwärts, noch verweilt es im Gestern.
Ihr seid die Bogen, von denen eure Kinder als Lebende Pfeile ausgeschickt werden.
Der Schütze sieht das Ziel auf dem Pfeid der Unendlichkeit,

und Er spannt euch mit Seiner Macht, damit seine Pfeile schnell und weit fliegen.
Lasst euren Bogen von der Hand des Schützen auf Freude gerichtet sein.
Denn so wie er den Pfeil liebt, der fliegt, so liebt Er auch den Bogen, der fest ist.

 

 

deco 02

 

 

j'en profite également pour vous montrer quelques une de ses créations graphique.

 

Tout d'abord, une photo de l'autoportrait en pied qu'il a réalisé avec l'aide de sa maitresse.

La photo est loin de la taille réelle qui mesure.. ben... autant que Arthur, puisqu'il s'agit d'un portrait en taille réelle

 

ichbinich_arthur.jpg

 

Enfin, une création graphique en 3D qu'il a ramené récemment à la maison.

 

creation_arthur_01.jpg

Voir les commentaires

"Blason"

C'est peut-être à force de voir (sur les écrans de chargement) le blason de la famille Amell dans le jeu vidéo auquel je joue en ce moment, que l'idée m'est venue. Ou bien ça vient du mariage princier qui nous a été retransmit en direct à la télévision. Ou bien un peu des deux.. Allez savoir !


Mais le fait est que depuis quelques jours l'idée d'imaginer ce qui pourrait être mon blason m'a poursuivie.
J'ai donc fouillé sur le web à la recherches d'informations sur le sujet. Un site m'a fournit une liste des différents "meubles" utilisés en héraldique ainsi que leur symbolique. J'ai prit note des différents éléments qui semblaient se rapporter à moi et/ou me définir et je me suis lancée dans une recherche d'images sur le web. Ma récolte effectuée, j'ai effectué un premier jet, rassemblant sur un "bouclier" les différents meubles, répartis de façon très ... carrée..
J'étais peu satisfaite du résultat. Sans trop savoir pourquoi.


J'ai laissé passer une nuit, puis je suis revenue sur le sujet.
J'ai alors prit conscience que ce qui me chiffonnait c'était la manière dont les différents éléments étaient séparés, d'une part. Et la multiplicité de ces même éléments d'autre part. J'ai donc prit la décision, tout d'abord, de réduire le nombre de symboles. Et ensuite de chercher un moyen de les lier.

Au bout d'un moment, je suis parvenue à quelque chose de très satisfaisant.. mais un peu déséquilibré.
J'ai donc rajouté quelques éléments tirés de mon propre dictionnaire symbolique.

Ce que je vous présente ci-dessous est le résultat de ce travail.

blason_perso.jpg

Les différents symboles portent les significations suivantes :

Inspirés par l'héraldique :
la louve représente mon instinct de mère, mon statut de maman résolue à défendre ses petits mais aussi à les amener à l'épanouissement personnel.
Le taureau représente la force de l'amour que je porte aux miens; mon mari en premier lieu.
Le dauphin représente la protection sincère que je souhaite apporter à ceux que j'aime.

Tirés de mon propre dictionnaire symbolique :
La lune représente ma féminité.
Le soleil représente ma part de masculinité.
La fleur représente le printemps qui m'a vu naître ; cette saison qui reste à mes yeux ma préférée avec ses promesse d'épanouissement et de soleil.

Enfin, il reste le "mariage de lettre", conçu à partir des initiales des prénoms familiaux (F, E, A et S), liés, car pour moi ma famille est encore un tout indissociable, inséparable.

Pour conclure, il y a cette maxime : "Semer la Paix - Moissonner la Vie". Depuis le jour où je l'ai lu sur une carte postale, elle est devenu pour moi une sorte de Leitmotiv. Elle fait écho, je crois à cette part de ma personnalité qui m'incite à rechercher la paix et à fuir les conflits.



Voir les commentaires

L'un bago ; l'autre à mal au dos.

http://www.pyroenergen.com/articles08/images/lumbago.jpg

 

Voilà, le diagnostic attendu est posé : je souffre d'un lumbago.

 

La doc m'a prescrit des médocs contre la douleur accompagné de son médoc conçu pour protéger l'estomac.

Elle m'a aussi prescrit une pommade destinée à lutter contre les lombalgies.

 

Normalement, avec un lumbago, je devrais avoir droit à un arrêt maladie.. mais il parait que ça n'existe pas pour les maman au foyer. Alors on va faire avec, en mesurant mes mouvements, en limitant les effort de portage et en respectant un peu plus mon dos...

 

Si tout va bien, tout devrait rentrer dans l'ordre en quelques jours.

 

Voir les commentaires

1 2 > >>