Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Sev

Le blog de Sev

Menu
A la recherche du pain perdu.

A la recherche du pain perdu.

L'autriche est un pays à la gastronomie riche - et je ne dis pas cela uniquement parce que les étals de ses marchés sont chargés de charcuteries diverses et variées. Toutefois, leur culture dans ce domaine est suffisamment différente pour que nous nous languissions régulièrement des produits typiquement français ; les fromages et les pains étant en tête de liste.

 

Nous ne pouvons évidemment pas nous fabriquer nos propres fromages. Nous profitons donc de nos pauses françaises pour nous faire plaisir en ce domaine, ou, si l'occasion se présente, nous nous offrons au prix qui va bien un bon fromage bien français chez la fromagère de notre marché favori lorsqu'elle en propose. En attendant, nos nous contentons de ce que nous trouvons. Et, de fait, en faisant l'effort d'aller à la rencontre des fromages autrichiens, nous avons fini par en trouver quelques-uns qui conviennent à notre palais.

 

De la même façon, nous avons tenté de trouver des pains qui puissent satisfaire nos exigences de français habitués aux pains blanc à croûte craquante et mie moelleuse... Cependant, dans un pays où se sont les pains noirs qui prédominent sur les étals des boulangeries, ce n'est pas chose aisée. Durant un moment, nous avons trouvé un certain plaisir à manger un pain original qui avait été baptisé "Fransösiche Krustenbrot" (pain croustillant français). Sorte d'hybride entre nos pains blancs et les pains noirs locaux, il satisfaisait assez bien nos papilles. Malheureusement, ce pain n'a pas su trouver son public - à part nous - et la chaine de boulangerie qui le fabriquait a décidé d'arrêter de le proposer.

 

Nous avons donc tenté de nous satisfaire des autres pains blancs proposés dans les différentes boulangeries du coin. En vain. Outre le fait qu'il était difficile de trouver du pain à notre goût, il s'est avéré également difficile de trouver simplement du pain qui ne se transforme pas en carton au bout d'une demi-journée et qui puisse, par voie de conséquence, se transformer en tartine convenable lors de nos petit-déjeuners.

 

C'est pourquoi, en gens têtus que nous sommes, nous avons opté pour l'ultime solution : le fait maison.

 

Un ami nous a donné une recette et une méthode...

 

Mais nos essais infructueux nons ont conduit à la conclusion qu'il nous fallait un assistant pour l'étape très importante du pétrissage...

 

Nous avons donc investit un peu..

 

monpain_01.jpg

 

Et dès le premier essai nous avons obtenu ceci :

 

monpain_02.jpg

 

monpain_03.jpg

 

 

 

Merci Tomtom !