Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Sev

Le blog de Sev

Menu
[anecdotes] Pitchoune est pleine de surprises !

[anecdotes] Pitchoune est pleine de surprises !

"'zou!"

 

Elizabeth est une enfant qui n'aime pas rester fâchée.

Lorsqu'on la gronde ou qu'on lui refuse quelquechose, elle va pleurer ou faire un petit caprice. Comme tous les enfants de son âge. Là où réside la différence, toutefois, c'est que, après les pleurs et les cris, elle va venir réclamer un calin. Non pas uniquement pour qu'on la console, mais aussi et surtout, pour se réconcilier !

C'est, la plupart du temps, très attendrissant.

Il y a quelques jours, elle a réussit à rendre le truc carrément hilarant.

 

Le contexte est simple : elle refusait d'aller se coucher... dans son lit. Car, oui, le grand truc de la petite canaille, c'est de squatter le lit de son frère ! Au bout du troisième appel à l'aide d'Arthur ("Maman, pi'choune, elle embête") c'est son papa qui s'est levé pour aller la gronder, petite claque sur le cucul en prime. Elle a pleuré quelques minutes évidemment. Puis elle s'est calmée. Nous sommes resté aux aguets quelques minutes mais, en l'absence de bruit et mouvements suspects, nous en avons conclu qu'elle avait décidé de se ranger à notre avis et de dormir dans son lit. Au bout d'un bon moment de calme, toutefois, nous avons entendu la porte s'ouvrir. Je me suis levée pour aller voir en quoi consistait le problème. C'est alors que j'ai fait face à une petite fille fonctionnant un peu au radar, mais bien déterminée ! Je l'ai vue passer à côté de moi en m'ignorant royalement, se rendre dans notre chambre pour faire un 'zou à son papa avant d'aller tout simplement se recoucher ! Voilà, elle avait fait la paix avec son papa, elle pouvait donc dormir. Enfin !

 

Un bon refuge ??

 

Hier soir, elle nous a également bien fait rire.

L'heure était venue d'aller se coucher. Seulement, voilà, Elizabeth en avait décidé autrement.

A la fin de notre rituel du coucher, elle s'est mise au lit gentiment. Cependant, il n'a pas fallut attendre plus de quelques minutes avant qu'elle ne se relève bien décidée à fuir son lit et, si possible, sa chambre. Alertée par le bruit de la poignée qu'elle tentait d'aggriper, je me suis levée. Je suis arrivée devant la porte au moment même où elle parvenait enfin à l'ouvrir. M'ayant vu, elle a poussé un petit cri où la surprise se mêlait à l'amusement. Puis elle a prit la fuite ! Agile, elle a couru devant moi pour filer dans notre chambre et vite s'y enfermer !

Ce qui était une très mauvaise tactique, évidemment, puisque son père s'y trouvait...

Arthur, très amusé par le comportement de sa soeur et surprit que je ne bouge pas, m'a dit : "faut aller la chercher !". Et moi de lui répondre : "pas la peine, papa va me la ramener".

Et effectivement, on a rapidement vu la pitchoune revenir en trottant jusque dans la chambre, suivie du regard sévère de son papa.

Le rire d'Arthur s'est épanouit jusqu'à l'hilarité et il a été très difficile pour nous de ne pas nous laisser gagner par son allégresse !

Nous avons toutefois réussi à recoucher la pitchoune avec un minimum de sérieux et tout est rentré dans l'ordre.

Ce soir, là, Elizabeth n'a pas renouvelé sa tentative d'évasion.. trop dépitée par son échec sans doute.