Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Départs en vacances.

Mlle Bulle est de retour dans la Blogosphère ! Youpi !

Et pour fêter son retour, elle organise un petit concours ! Youpi !

 

Elle propose aux participants de gagner le souvenir de vacances qu'elle achètera tout exprès pour l'occasion lors de son prochain séjour dans le Pays Basque.  

"Quel souvenir de vacances ?", demanderez vous ? Eh bien on ne le sait pas ! Non pas qu'elle cherche à en faire un mystère, mais tout simplement qu'elle ne le sait pas encore elle-même ! Ce sera la surprise donc !  

"Sait-on seulement comment gagner ce cadeau mystère ?" demanderez-vous alors. Eh bien la réponse est... oui !

Il suffit, pour valider sa participation, de rédiger un article sur son blog sur le thème suivant :

 

"Comment ça se passe chez vous, une veille de départ en vacances !"

 

 

Voici donc mon article sur le sujet :

 

 

Il fut un temps...

... où les départ en vacances n'impliquaient rien de plus pour moi que la simple préparation de ma valise de vêtements et ma trousse de toilette. N'ayant jamais été portée ni sur les bijoux ni sur le maquillage, il m'importait alors surtout de n'oublier ni ma brosse à cheveux ni les quelques accessoires indispensables à une belle chevelure bien coiffée. Et le plus difficile consistait à me limiter à quelques vêtements de rechange et me contraindre à ne pas emporter avec moi tout le contenu de mon armoire. J'avais en effet toujours l'impression que ce que je laissais derrière moi allait forcément me manquer.

Lorsque je me suis mise en couple, cette tendance à vouloir tout emporter avec moi n'a pas disparue. La différence, c'était que j'avais tendance à vouloir emporter également la moitié des affaires de mon homme ^^. Fort heureusement, mon homme - justement - veillait au grain en me rappelant que, non, je n'avais pas besoin de "tout ça".

Avec le temps et l'expérience - car j'ai la chance de partager la vie d'un homme qui aime le tourisme et déteste rester chez lui lors des vacances - je me suis un peu calmée de ce côté-là, apprenant peu à  peu à lâcher prise et relativiser les choses. J'ai donc peu à peu appris à me contenter de l'indispensable et me séparer du superflu en me disant que si vraiment quelque chose venait à manquer ce ne serait pas la fin du monde et que, au pire, on trouverait bien une solution. C'est à peu près à cette époque toutefois que j'ai commencé à faire des listes pour les "indispensables" et "les objets qu'on ne peut pas se permettre d'oublier". Ces listes comportaient, entre autres, les passeports, les téléphones portables et leurs chargeurs, l'apn, les objectifs qui vont bien ou encore le chargeur de la batterie de l'apn.

Puis Arthur est entré dans notre vie.
Ma tendance à vouloir emporter mon armoire lors de nos déplacements n'est pas reparue. Par contre, il m'est apparu frustrant de ne pouvoir mettre toutes les affaires de mon fils dans la petite valise qui lui était dédiée. Décider quel pyjama, quel petit pantalon, quel petit pull ou quel jouet aurait le privilège de nous accompagner s'est avéré être une véritable gageure. Le pire ça a été le jour où nous avons dû faire du tri entre les affaires qui iraient dans les cartons et celles que l'on emporterait avec nous dans la voiture, lorsque nous avons migré de l'Angleterre vers l'Autriche. Et le choix était d'autant plus difficile que nous savions que nous passerions plusieurs semaines privés de nos affaires, puisqu'il nous faudrait d'abord trouver un appartement avant de retrouver nos cartons et surtout leur contenu !

Puis le temps a passé (encore! lol)... 

... avec son lot de longs voyages entre l'Autriche et la France ; parfois en voiture, et parfois en avion. Elizabeth est entrée dans nos vies. Les valises ont été remplacées par d'autres - plus neuves et plus volumineuses. La frustration de ne pouvoir emporter qu'une partie des jouets des enfants et surtout de leurs vêtements est restée. Cette frustration génère cependant de moins en moins de stress. Car plus ils grandissent et plus je parviens à me raisonner en me disant que je pourrais toujours les raisonner et leur faire comprendre qu'on ne peut pas tout emporter avec nous. Car ce que je crains essentiellement, surtout lorsqu'il s'agit de préparer le filet à jouets, c'est de ne pas réussir à faire les bons choix et de laisser derrière nous LE jouet qu'ils auraient vraiment voulu emporter. Heureusement, plus ils grandissent et plus ils peuvent m'aider à choisir quels jouets ils ont envie d'avoir avec eux lors de leurs vacances.

Toutefois, l'habitude de faire des listes est non seulement restée, mais elle a eu quelque peu tendance à s'amplifier... Désormais, je ne peux plus préparer un départ en vacances sans faire une liste pour les vêtements, une autre pour les jouets (cf anecdote), une autre pour le matériel photo et les téléphones et enfin, une autre pour les objets que l'on devra garder à portée de main même dans la voiture (ou l'avion).
Enfin, si je parviens de mieux en mieux à me limiter au strict minimum (ou presque), il reste difficile pour moi de répartir les affaires dans les valises appropriées et ce surtout lorsqu'il s'agit de voyager en avion.

En général...

... la préparation d'un départ en vacance commence une petite semaine avant la date prévue du départ car je commence alors à mettre de côté les vêtements que je souhaite emporter avec nous et à lister les affaires qu'il ne faudra pas oublier. La préparation des valises et l'empaquetage se fait, quant à lui, au cours de la journée qui précède notre départ. Je sors alors mes listes et je biffe les mots au fur et à mesure que les objets correspondants disparaissent dans les valises. Les dites valises se voient ensuite empilées contre un mur, non loin de la porte, prête à être chargées dans le coffre de la voiture. C'est Zhom qui se charge de cet aspect de choses d'ailleurs, me faisant confiance pour que ce que nous devons conserver à portée de main (ou pas trop loin) ne se retrouve pas dans la valise qui doit se retrouver logiquement au fin fond du coffre.

Je dors souvent mal au cours de la nuit qui précède notre départ. Les difficultés d'endormissement venant se cumuler à un sommeil anormalement léger et des réveils fréquents, juste pour vérifier l'heure (vi, c'est con, mais c'est comme ça). Une fois debout (de très bonne heure souvent - longs trajets ou horaire d'avion à respecter oblige), nous achevons le chargement de la voiture et nous partons. Mon cerveau se met alors à bouillonner, cherchant à déterminer si par hasard, je n'aurais pas oublier une chose importante. En gros à ce moment là, dans ma tête ça fait un truc du genre : "Compagnons d'arthur : check ; compagnon d'Elizabeth : check ; passeports : check ;... etc". Fort heureusement, ce bouillonement s'apaise naturellement au fur et à mesure que nous engouffrons les kilomètres. Il disparait définitivement lorsque nous dépassons un certain "point de non-retour" où quoi qu'il arrive, quoi que nous ayons oublié, la seule et unique solution reste le "on fera sans".


L'anecdote : la liste "photographique" des jouets.
Une fois, avant de partir en vacances chez les parents de Zhom, plutôt que de faire une liste terminologique, j'ai décidé de rassembler les jouets en partance et d'en faire une photo. Le but premier étant d'être capable, au moment de refaire les valises pour rentrer, de retrouver les bons jouets et dans les bonnes quantités. C'était, à mon avis, une idée brillante et la photo m'aurait sans doute été d'une grande aide si... elle avait été jointe au contenu du filet à jouet. Or, ce ne fut pas le cas. ^^ Ce n'est qu'une fois de retour à la maison avec, dans le filet à jouet, un contenu à peu près conforme au contenu de départ que nous avons retrouvé la photo, abandonnée lamentablement sur le coin de la table.

 

 

 

 

Voilà, vous en savez désormais un peu plus à mon sujet...

 

vivementvacances

Merci de votre visite !

@ bientôt !

Stéphanie 25/07/2012 18:10


Je comprends!


J'avais oublié que nous aussi, nous avions pris en photo... notre coffre de voiture!!!! la première fois que nous sommes partis en vacances avec notre ainé, nous avions pris lit parapluie,
poussette, porte bébé, jouets en tout genre, portique ... tout caser dans le coffre relevait de l'exploit et pour être sûr de tout faire rentrer au retour, nous avons pris en photo notre coffre
de voiture plein et conservé la photo dans l'apn pour modèle. Modèle que nous n'avons pas pris le temps de suivre pour le retour! Mais tout est rentré quand même... ouf! Sans doute le paquet de
96 couches en moins!!!

Stéphanie 25/07/2012 13:55


Je découvre ton blog et cet article génial dans lequel je me reconnais tant! Je suis tellement adepte des listes que j'en ai même fait certaines "type" sur l'ordi, pour les indispensables à
prendre en camping, par exemple!


Des listes que je raye au fur et à mesure.


Des listes que je débute une semaine avant le départ, posées dans la cuisine, et que j'incrémente dés qu'une idée me vient!


Et moi aussi, je dors mal la veille des départs!


Et moi aussi, je liste dans ma tête tous les trucs indispensables au moment où la voiture démarre... histoire d'être sûre de ne rien avoir oublié!


Et moi aussi, je fais de plus en plus participer les enfants aux préparatifs des jouets et des doudous, pour qu'ils sachent ce qu'on emmène pour eux!


Non, nous ne sommes pas stressées... juste trés prévoyantes et organisées!

Severine / Artelise 25/07/2012 16:01



Tout d'abord, merci de ton passage et de ton commentaire.
Ensuite, il faut reconnaitre, que la préparation d'un départ en vacances représente un peu de stress. Mais je préfère me stresser un peu avant, plutôt que de stresser pendant mes vacances en
regrettant d'avoir oublié un truc comme les chargeurs des batteries des apn par ex. Une fois ça m'est arrivé et j'ai passé la moitié de mes vacances, frustrée de ne pouvoir faire les photos que
je voulais, juste parce que la batterie était vide !! et je ne souhaite pas recommencer ce genre de bêtise. ;)



Melle Bulle 17/07/2012 12:58


Ah la la moi aussi, j'ai envie d'apporter mon armoire entière en vacances et le pire c'est quand je fais les valises du retour et que je m'aperçois que je me suis servie de 3 trucs seulement lol
!


Particiaption validée!

Severine / Artelise 17/07/2012 15:18



Pareil ! Les trucs qu'on emmène "au cas où" ne font souvent que se balader. ^^