Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Sev

Le blog de Sev

Menu

NFS : The run - Ma critique.

ça y est ! j'ai fini "The run"...


J'avais été séduite par Underground qui offrait la possibilité au joueur d'évoluer librement sur la carte entre deux courses et de faire du tunning de malade.
Dans Most Wanted, j'avais été un peu déçue lorsque j'avais découvert que le tuning avait été mis en retrait. Je m'étais vite consolée, cependant en me rendant compte qu'on pouvait "casser" du flic... Bon, oki, dans le principe, c'est pas bien de s'en réjouir.. mais soyons honnête, faire voler des voitures de police et enfoncer des barrages, ça a quelque chose de jouissif. ^^
Curieusement, bien que Carbon n'est pas été totalement inintéressant, il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Même si c'est dans cet opus que j'ai découvert les courses en mode drifts qui m'ont donné bien du mal.
Nous avons acheté l'opus "undercover".. mais nous n'avons jamais réussi à installer le jeu sur nos pc... jamais compris pourquoi.. ce fut une grosse deception.
Nous nous sommes consolés avec Hot Pursuit qui renouait avec la présence policière, offrait tout un mode de courses différents et proposait toute une gamme d'outils offensifs ou défensif. Seul regret : le tuning ramené à un niveau si bas qu'il était devenu dérisoire.

Lorsque The Run est sorti, rares ont été les mauvaises critiques. C'était parait-il un superbe opus ! Avec un scénario unique en son genre : la traversée des US ! et l'occasion qui était ainsi offerte de proposer des paysages à couper le souffle !

Alors, non, je ne le nierai pas ! Graphiquement, c'est beau !

 

Mais... mais.. ben...

 

c'est tout !

Même en mode facile, la moindre erreur de trajectoire est éliminatoire, certaines courses sont certes spectaculaires mais incohérentes (rouler à + de 200 km/h sur la neige sans jamais patiner et glisser, ça, je demande à voir dans la réalité.. et je ne parle même pas de la précipitation neigeuse qui ne bouche en rien la vue du conducteur ! De la même façon, il faudra m'expliquer comment des voitures de courses peuvent aller leur train d'enfer au milieu d'un orage et de rafales de vent violentes sans jamais être ennuyées le moins du monde par ces conditions climatiques !).
Le scénario est d'une linéarité à faire peur ! Je veux bien reconnaitre que les NFS n'ont jamais été du JDR et que les scénarios ont toujours été linéaires, basés sur le principie des différentes étapes à franchir les unes après les autres et une forme de progression qui permet d'arriver à la seule conclusion logique... Mais dans les précédents opus, le joueur avait au moins le choix de l'enchainement des courses...
Alors certes, on va me dire que le personnage que l'on incarne participe à une course dont les étapes sont imposées et qu'il est logique que le jeu se déroule.. comme il se déroule. Toutefois, il aurait été appréciable, peut-être, que les courses soient un peu plus longues et offre un peu plus de souplesse.
Je m'explique : le but du jeu c'est d'être l'unique vainqueur d'une course qui implique un grand nombre d'autre concurrents. Course qui doit s'effectuer en plusieurs étapes.. oki, jusque là, ça me va. Mais pourquoi diable les scénaristes ont-ils décidé d'imposer, lors de chaque course, un nombre prédéfini de concurrent à dépasser ? N'aurait-il pas été possible de faire progresser son personnage à notre propre rythme ? Genre, dans l'étape X, vous faites face à 7 ou 8 concurrents, dépassez-en un maximum ! Les 5 premiers concurrents dépassés vous permettent d'assurer votre place dans la course et les autres vous permettent d'assurer un meilleur placement dans la course suivante.
D'ailleurs, pourquoi n'y a-t-il jamais de courses départ arrêté où le départ pourrait être prédominant pour le reste de la course ?
Comment se fait-il que les changements de voitures doivent se faire obligatoirement en milieu de course ? Parce que le joli message qui s'affiche à l'écran à beau nous dire que le jeu est en pause, lorsqu'on revient en course, on s'est curieusement fait rattraper et dépasser par au moins 1 ou 2 concurrent.. Il faut donc avoir déjà une belle avance sur ses concurrents avant d'envisager s'arrêter pour changer de voiture ^^. Compte tenu du fait qu'il s'agit d'une course qui s'étale sur plusieurs jours (plusieurs semaines même je penses). N'était-il pas envisageable de prévoir des boutiques plus classiques ? N'était-il pas possible d'intégrer un minimum de customisation des véhicules (ou niveau équipement notamment, à défaut de vrai tuning) ?
Une chose aussi qui m'a un peu "brouté", c'est le comportement des rares voitures de police qui, curieusement, s'acharnent sur "jack" et ignorent presque complètement les autres concurrents ? C'est notamment flagrant dans l'avant dernière étape.
Autre déloyauté du jeu que j'ai noté : lorsque notre véhicule heurte un concurrent, le jeu ne fait pas la différence entre un choc dont le joueur est à l'origine et ceux qu'il subit. Or, en terme de cumul de points, ça peut faire une différence.. (dépassement loyal ou dépassement déloyal) En même temps, le cumul des points ne servant qu'à faire évoluer le niveau du joueur et son classement sur l'Autolog... (dont je n'ai strictement rien à faire), ça n'importe peut-être pas tant que ça.
Pour finir, je m'interroge : l'intégration de scènes de violence (le personnage se fait parfois carrément tirer dessus) était-elle vraiment nécessaire ? j'en doute fort.
Bref, j'ai fini le jeu, comme on fini le livre "raté" d'un auteur que l'on aime.
Mais honnêtement, la prochaine fois que je lance NFS sur mon pc il s'agira de Most Wanted ou de Hot Pursuit.. certainement pas The Run !

 

Sev, en mode Gameuse très déçue..

 

 

merci de votre visite,

@ bientôt.