Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Non, je suis pas fatigué !

Non... je veux pas aller faire la sieste !!



Voir les commentaires

Permis de conduire... (suite et fin !! - enfin, je crois)

Ce matin, dans ma boite aux lettres, j'ai trouvé une enveloppe en provenance de la Police Autrichienne (en bon Deutsch : Bundespolizeidireckion). Sur le coup, je me suis dit "arghhh mais quoi qu'ils me veulent encore?"... puis, saisissant l'inquiétant objet, je me suis rendue compte d'un déséquilibre au niveau du poids... et de l'épaisseur...

Je tate un peu le truc et le bout de mes doigts transmettent alors des informations que mon cerveau, en se basant sur sa large palette d'expériences, parvient sans peine à interprêter. Pour lui il n'y a pas de doute : cette enveloppe contient une carte ! Ma raison, documentée par ma mémoire et soutenue par sa capacité de déduction , va un peu plus loin dans les hypothèses et propose une théorie et une instruction : il faut effectuer une vérification...

Si j'avais été une machine, un robot ou même un droïd, je me serais alors contenté d'ouvrir l'enveloppe et d'en observer le contenu.. mais voilà, je suis une humaine.. ! et tout le système est soudain parasité par des émotions : surprise, doute et enthousiasme se battent un moment pour obtenir la place d'honneur sans se soucier du fait qu'ils viennent de provoquer une monté d'adrénaline qui incite aussitôt mon coeur à se lancer dans une gigue endiablée.

Ma raison en perd un peu son latin du coup, et emet deux instructions contraires : 1° ouvrir cette fichue envoloppe au plus vite afin d'éteindre l'incendie émotionnel le plus rapidement possible ; 2° poser la lettre - qui ne va pas disparaitre - et s'occuper d'enlever chaussures et manteaux à tout le monde avant d'effectuer la vérification qui s'impose.

Par chance, la partie émotive de mon être vient m'aider à trancher la question : il est hors de question, me dit mon instinct maternel, d'ignorer mon petit bout d'ange qui attend gentiment assis par terre, dans le couloir, que je veuille bien l'aider à retirer ses chaussures ! Je pose donc mon courrier, m'occupe de mon petit garçon, me déchausse et me défait de mon propre manteau et... je me précipite sur l'enveloppe. L'interlude avait calmé un peu mon coeur... mais à peine ai-je touché ce banal objet que le méli-mélo d'émotion refait surface... enrichi d'un sentiment à qui l'entracte a donné le temps de naitre : l'espoir. Un peu timide, ce dernier n'ose pas trop se montrer et pourtant, il est bien là, tapi dans l'ombre et prêt à exploser !

J'ouvre donc l'enveloppe, les doigts un peu tremblants et me saisit de la lettre qu'elle contient et tandis que les doutes s'effacent et que l'espoir ose prendre de l'importance, je déplie le document qui dévoile aussitôt ce que j'espèrais découvrir... Comme il fallait s'y attendre, tandis que tous les doutes disparaissent définitivement, l'espoir satisfait enlace l'enthousiasme et s'élance en tourbillonnant avant d'exploser dans mon esprit en une miriades d'étincelles de joie et d'allégresse...

Non, décidément, je ne suis pas un robot.... et j'ai du mal à me retenir de sauter comme un cabri dans mon salon tant mon euphorie, parfaite contrepartie des soucis que j'ai pu connaître dans l'attente de ce simple doccument, est intense.

Désormais rangé soigneusement dans mon portefeuille mon permis de conduire estampillé "Autriche" fait la taille d'une carte bancaire. Il est d'une jolie teinte rose et comporte, outre les mentions légales attendues sur ce type de document, tout un tas de petits hologrammes de sécurité, ainsi que ma photo.

Voilà, un soucis de moins, moi soulagée et trèèèèèès contentente.

Voir les commentaires

Souvenirs de promenade.






Voir les commentaires

On a un problème !!

Arthur grandit ... ce qui, en soit, n'est pas un problème, nous en convenons.
Non, en fait, notre soucis, c'est qu'il a compris comment il devait s'y prendre pour sortir de son lit tout seul...
Il a inauguré sa méthode hier soir et depuis, impossible de le maintenir dans son lit s'il ne le souhaite pas....

Voir les commentaires

Cubes !

Ce matin, avec papa, on joue avec les cubes ! Papa en pose un, Arthur en pose un autre....


Et on fait très attention de ne pas faire tout tomber surtout !!



et puis... oh zut ! finalement, c'est plus drôle quand ça tombe !



 

Voir les commentaires

Mots d'Arthur....

Arthur aime les voitures, comme vous le savez. Et il aime les mots qui y sont liés, les noms des voitures, notamment. La marque de notre voiture a été l'un de ses premiers mots d'ailleurs... ensuite, sont venus les autres : Ford, Fiat, Toyota, Audi, Porsche...... Et comme il continue d'apprendre et d'ajouter du vocabulaire à son petit dico perso, il essaie, de lui-même de replacer les mots qu'il apprend... Ce qui nous a donné aujourd'hui un truc qui ma bien amusé.

j'étais en train de l'habiller et, comme d'habitude, on en a profité pour se faire un calin. Je le sers contre mon coeur et je lui dit :

- je t'aime fort, fort, fort !

Puis je lui demande :

- et toi, tu m'aimes comment?

Et lui de répondre en me rendant mon calin :

- Ford, C4 !

Voir les commentaires

La tête en bas...

... les jambes repliées sur un joli petit bidon, notre gymnaste en herbe pèse déjà environ 1,8 kg !
ça nous promet un beau bébé !

Au fait, on a remis en question le prénom que nous avions choisit.. et du coup, nous l'appelerons peut-être bien ainsi :






Voir les commentaires

Juste une photo...

Voir les commentaires

Mon permis de conduire perdu... suite.. et fin?

Ayant eu la surprise, au retour de nos vacances de fin d'année, de trouver un courrier du consul me disant que depuis 2006, c'est directement avec les autorités autrichiennes qu'il faut s'adresser pour faire remplacer un permis de conduire perdu, je me suis rendu, aujourd'ui à la Bundespolizeidirektion de Graz (paulustorgasse).

Notez que j'avais déjà tenté d'y aller il y a deux semaines, mais la taille de la file d'attente m'avait fait reculer, d'autant plus que Arthur était avec moi et que je me voyais mal attendre sans doute plus d'une heure avec mon bout de monstre. Cette fois, donc, après avoir confié Arthur à la surveillance de S. (une copine d'origine française et maman d'un petit garçon un peu plus jeune que Arthur), je me suis rendue dans les locaux de la police, dans le batiment qui gère les problèmes concernant les permis de conduire (der Führerschein).

Pour ceux qui pourrait être un jour concerné, sachez qu'il m'a fallut me munir des documents suivants :

  • déclaration de perte de document établis par la police locale (que j'avais fait établir lorsque j'avais constaté la disparition de mon permis).
  • mon passeport
  • deux photos d'identité
  • un Meldezettel

En outre, j'avais récupéré sur un vieux contrat d'assurance le numéro de mon permis de conduire ainsi que la date à laquel il m'avait été délivré. Et le fonctionnaire que j'ai vu a visiblement apprécié d'avoir ces informations.

Comme il fallait s'y attendre, mon numéro n'a été appelé que longtemps après qu'il m'ait été attribué. Je me suis donc félicité de ne pas avoir amené Arthur avec moi. Ensuite, il m'a fallut remplir un formulaire, puis entrer les données dans l'ordinateur, faire des photocopies, continuer d'entrer des informations dans l'ordinateur puis aller payer... Car oui, il faut prévoir un peu (hum) d'argent, à savoir plus précisément : 45.60€... Et retourner au guichet pour finir de remplir le dossier. Et tout ça, ben, ça parait pas mais ça prend un temps fou !

Mais bon, le monsieur que j'ai vu m'a assuré que j'avais bien préparé les choses, que tout était en ordre et qu'il ne me restait plus qu'à attendre qu'on me fasse parvenir mon nouveau permis de conduire. Dans l'attente, évidemment, je ne peux pas prendre le volant. De toute façon, très honnêtement, j'en ai guère envie, donc, pas de soucis.

Voir les commentaires

Arthur et son magasine

Ce n'est plus un secret pour personne, Arthur aime les voitures. En jouet, au centre d'une émission télé, en tant que personnage principal d'un dessin animé.... et aussi au coeur d'un magasine ! Regardez avec quel sérieux il se consacre à celui-ci !!




Vous noterez sans doute également que nous avons enfin trouvé le temps de l'amener chez le coiffeur !

Voir les commentaires