Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Mile-High City

En ce moment, Zhom est en voyage professionnel. Il s'est en effet vu confier par son entreprise la présentation d'un "poster" lors d'une conférence qui a lieu à Denver, Colorado (USA).

 

Par pure curiosité touristique virtuelle, je me suis penchée sur cette ville et j'ai lu quelques articles la concernant. Puis, afin de vous aider à faire connnaissance à votre tour avec cette ville, j'ai décidé de rédiger un article à partir des informations que j'ai pioché - essentiellement - sur le site du wikipédia (articles en anglais et en français) ainsi que quelques autres sources extérieures qui m'ont permit surtout de mieux comprendre les articles sus-mentionnés. Il m'a nottamment fallut chercher un petit moment avant de comprendre ce qu'était un Bunco gang ^^.

 

Aujourd'hui, si toutefois ça vous interesse, je vous propose donc d'aller à la rencontre de cette ville situé au coeur du territoire américain au travers de son histoire, sa situation géographique, son climat, son économie et son approche des arts et de la culture. 

 

 

150 ans d'histoire...

Premiers balbutiements et épanouissement.

Au cours de l'été 1858, un groupe de prospecteur d'or venu de la ville de Lawrence, dans le Kansas, s'installe sur les rives de la South Platte River, et fonde une petite ville qu'ils baptisent Montana City. Pourtant, l'été suivant, la ville était déjà devenue une ville fantôme. Les mines alentours ayant été épuisées, ses habitants avaient logiquement choisis de déménager à Auraria ou St. Charles City.

L'emplacement restait néanmoins un endroit stratégique car situé à la confluence de deux importantes rivières (Cherry Creek et la South Platte River) et à proximité de quelques villes minières actives. C'est pour cette raison que le speculateur W. Larimer décida d'y installer des cabanons et d'y fonder une ville qu'il baptisa Denver City. Le choix de ce nom n'était pas innocent. Le général Larimer l'avait en effet choisi dans l'espoir de flatter le gouverneur du Texas, J. W. Denver, et voir sa ville devenir le siège du comté d'Arapahoe. Malheureusement pour lui, le gouverneur Denver était d'ores et déjà à la retraite.
Larimer continua malgré tout ses effort pour faire de sa ville, un lieu incontournable. Il vendit des parcelles de terrain à des mineurs et des commerçants et basa l'économie de sa ville sur les services à destination d'une clientèle essentiellement composée de mineurs (saloons, casinos, commerces de marchandises et de vivres). Au mois de mai 1859, les résidents de la ville firent don de 53 parcelles de terrain à la toute nouvelle entreprise de transport Leavenworth & Pike's Peak Express, afin de sécuriser le trajet des diligences. La Compagnie, qui proposait des services de transport de passagers, de fret et d'or, effectuait le trajet entre Leavenworth et Denver en seulement 6 jours alors qu'il en fallait 12 auparavant. Ce qui participa grandement au développement de la ville.

Une difficile émancipation.

Le territoire du Colorado fut créé le 28 février 1861. Le comté d'Arapohoé fut formé le 1er Novembre de la même année et Denver City y fut incorporé 6 jours plus tard pour en devenir le Siège, puis, en 1867, la capitale. C'est à ce moment là que la ville vit son nom se raccourcir un peu pour devenir Denver. Le premier Aout 1876, le Colorado fut admit dans l'Union.

Entre 1880 et 1895, la ville fut le théatre d'une forte corruption ; les chefs mafieux tel que Soapy Smith, s'associant avec les autoritées politiques et policières pour contrôler la vie politiques, l'univers des jeux et les gangs de bunco (jeu de dé très populaire à l'époque, il attirait de nombreux parieurs et, évidemment, de nombreux tricheurs, d'où les gangs). Dans le même temps, en 1893, l'économie de la ville connut une grave dépression suite à l'effondrement du prix de l'argent. Malgré tout, la ville continua de se développer, au point de devenir la troisième plus grande ville à l'ouest d'Omaha, juste derrière les villes côtières de Los Angeles et San Francisco.

Le XXe siècle, en bref.

L'économie de la ville connu un renouveau grâce à l'industrie automobile et plus particulièrement grâce à la Colburn Automobile Company qui fabriquait des copies des voitures Renault.

Avant la Seconde Guerre mondiale, de nombreux organismes fédéraux se sont installés dans la ville, dont L'Institut d'études géologiques des États-Unis, l'United States Mint (où l'on produit et met en circulation les pièces de monnaie des US), le Bureau of Land Management (une agence qui fait partie du Département de l'Intérieur et qui gère les terrains publics) et une base de l'US Air force.

De 1953 à 1989, un complexe nucléaire installé à environ 25 km de la ville de Denver a produit du plutonium pour des têtes nucléaires. Un incendie en 1957 puis une fuite dans l'unité de stockage des déchets nucléaire entre 1958 et 1968 a causé une contamination de certaines parties de la ville à différent dégrés. en 1981, Une étude dirigée par le Dr Carl Johnson, le directeur de la santé du comté de Jefferson a directement lié l'accroissement du nombre de malformation de naissances et de cancer à cette contamination. D'autres études plus récentes ont confirmé cette conclusion, affirmant que non seulement la contamination était toujours bien présente au niveau de l'ancien emplacement de l'usine, mais qu'elle pourrait également représenter un risque s'opposant au projet de construction du Jefferson Parkway (qui complèterait la rocade de Denver).

Dans les années 60, à l'instar de nombreuses autres villes de tailles similaires, Denver vit sa population migrer vers les banlieues ; les habitants fuyant la vétusté d'appartement devenus trop vieux. Les quartiers ainsi désertés furent convertis en zones non-résidentielles et de nombreux gratte-ciel de bureau y furent érigés. La population augmenta à nouveau dans le courant des années 70 en même temps que l'économie connaissait un nouvel essor grâce à la prospection pétrolière. Toutefois, les décisions politiques visant à protéger et rénover le patrimoine immobilier de la ville ne fut pas non plus étranger au phénomène de repeuplement de la ville.


En 1970, Denver remporta l'organisation des jeux olympiques d'hiver de 1976. Mais un mouvement d'opposition, mené par le politicien Richard Lamm et basé sur des questions environnementales, vit aussitôt le jour. Cette opposition obtint gain de cause en 1972, lorsqu'une loi de financement des jeux fut rejetée. Dès lors, le Comité international olympique dut trouver en catastrophe une autre ville pour accueillir les Olympiades. L'honneur échu donc à Innsbruck, en Autriche. A ce jours, Denver est la seule ville à jamais avoir décliné l'organisation des Jeux.


Géographie :

La ville de Denver, installée au pied des montagnes rocheuses et à la limites des plaines de l'est a une topographie plutôt plane avec toutefois quelques collines à l'ouest, au sud et au sud est. Par ailleurs, la ville doit son surnom de "ville haute de 1 mile" (pour rappel 1 mile = 1600 m) car son élévation officielle est de... 1 mile. On notera toutefois qu'en réalité, son élévation varie entre 1560m et 1730m.

Climat :

Denver se situe dans une zone climatique continentale semi-aride avec quatre saisons distinctes et des précipitations annuelles modestes. Du fait de sa localisation dans les hautes plaines des contreforts des montagnes rocheuses, la ville connait des conditions climatiques sujettes à des changements rapides et volatiles mais brefs. Le ciel de Denver est plutôt ensoleillé avec une moyenne de 300 jours d'ensoleillement par an. Juillet est le mois le plus chaud, avec une moyenne de 23°c et des pics de 32° tandis que Décembre est le mois le plus froid avec une moyenne de -1°c et un minimum de -7°c.

Economie (je copie colle ici un extrait de l'article du Wikipedia - article français).

 

"L'économie de Denver dépend partiellement de sa position géographique qui en fait un carrefour de nombreuses voies de communication. Étant la ville la plus importante dans un rayon de près de 950 km, elle est devenue naturellement le centre logistique, financier et commercial de la région des montagnes Rocheuses16. La ville est également un point central entre les grandes agglomérations qui composent le Midwest et celles de la côte ouest des États-Unis. La qualité des transports a favorisé une industrialisation récente et diversifiée. Les principales activités économiques de la ville sont les industries lourdes (sidérurgie, raffinerie de pétrole), l'industrie du caoutchouc, la construction mécanique et l'agroalimentaire. Ces activités s'étendent jusqu'à la ville proche de Boulder qui constitue un technopole spécialisé dans le domaine énergétique. Dans une région possédant la quasi-totalité des réserves américaines d'uranium, la moitié du charbon, ainsi que d'importantes réserves de gaz naturel et de pétrole, Denver est aujourd'hui une des capitales américaines de l'énergie. La ville profite également du tourisme des sports d'hivers des régions montagneuses à proximité."

Arts et Culture.

Le plus ancien music-hall de la ville (et des US !) a pour nom : Appolo Hall qui fut fondé dès la naissance de la ville en 1859. Peu de temps après, dans les années 1880, la ville se vit doté d'un Opéra grâce à Horace Tabor. Enfin dès les débuts du XXe siècle, de nombreux programmes d'embellissement de la ville furent menés ce qui permit la construction de parcs, de musées et d'un auditorium municipal (Ellie Caulkins Opera House). Depuis 1988, les sciences et la cultures sont soutenus par une taxe municipale d'un centième de pourcent.
Certains musées de la ville ont une renommée d'envergure internationale tels que le musée des Arts de Denver ou encore le centre des arts du spectacle de Denver. En outre, le quartier de LoDo (qui abrite la vieille ville) est riche de nombreuses galeries d'art, de restaurants, de bars, de cinémas et de discothèques. La ville est connue pour être très animées et vivante. Ce qui lui a d'ailleurs valu durant trois années consécutive le titre de meilleure ville pour les célibataires !

 

 

Ouf.. mon homme est marié ... :D

 

Voilà, j'espère que ça vous aura plus.

De mon côté, j'espère que la séance photo que zhom a réussi à caser dans son emploi du temps sera fructueuse et que j'aurais l'occasion d'enrichir cet article par quelques clichés de son cru.

 

 

Merci de votre visite !

@ Bientôt .